Les fruits et légumes importés doivent, pour être mis sur le marché en Nouvelle-Calédonie, être en conformité avec les Limites Maximales de Résidus (LMR) fixées par la réglementation néo-calédonienne. En réalité, en 2016, seuls 47% des échantillons analysés de fruits et légumes importés étaient conformes aux LMR autorisées en Nouvelle-Calédonie. Par ailleurs, des échantillons de fruits et légumes importés présentaient des résidus de substances actives interdites en Nouvelle-Calédonie et en Union Européenne.

Source : DAVAR-NC
En savoir plus : http://www.davar.gouv.nc/portal/page/portal/davar/sante_animaux_vegetaux

 

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.