La recherche de l’autosuffisance alimentaire consiste à réduire sa dépendance envers les approvisionnements extérieurs pour nourrir sa population. Pour maintenir la diversité de l’offre en fruits et légumes, une part de notre alimentation dépendra toujours de l’importation de certains produits. La pomme et la poire, par exemple, ne pouvant pas être produits localement. Cependant il existe aujourd’hui une forte volonté des pouvoirs publics et des professionnels de réduire notre dépendance alimentaire et d’augmenter le niveau de la production et de la consommation de produits agricoles locaux. Cela passera par l’augmentation des surfaces cultivées et des rendements sans pour autant transiger sur la qualité des produits. Ce mouvement doit aussi s’accompagner de la mise en place de structures de collecte, de transformation des produits locaux et d’une implication des consommateurs, prêts à payer les produits locaux à leur juste prix.

À ce jour, les agriculteurs, leurs partenaires de l’aval (industries agro-alimentaires, restaurateurs,…) sont mobilisés pour tendre vers cet objectif, avec le soutien des pouvoirs publics.

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.